Mode d’emploi pour faire un herbier

Après la sortie, on a séché les feuilles dans du papier journal.

On les a ensuite laissées sécher pendant une semaine. On les a identifiées puis on a étudié leurs caractéristiques :

  • feuille simple ou composée,
  • feuilles alternées ou opposées,
  • feuilles simples à bord entier, denté ou lobé,
  • feuilles  au bout pointu, arrondi  ou tronqué,
  • feuilles en cœur , lancéolées  ou palmées,
  •  feuilles à base asymétrique, à oreillettes, ovales ou cunéiforme,
  • bourgeon rond, pyramidal, pointu ou avec pédoncule,
  • fruit sec, fruit charnu avec noyau avec pépins.
  • On a scotché les feuilles sur une page blanche en précisant pour chacune d’elles le nom commun et le nom latin.
Ce contenu a été publié dans Non classé par irissarry. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *